Coaching - AccompagnementGroupesMouvement Relationnel / Mouvement Authentique

1 – Origines

Le Mouvement Authentique (Authentic Mouvement)  est une pratique développée par Mary Starks Whitehouse, psychanalyste jungienne américaine, pionnière de la psychothérapie par la danse (“dance in depth”). Joan Chodorow et Janet Adler ont approfondi cette pratique et contribué à la formation de nombreux praticiens américains et européens.

Introduction to Contemplative Dance/Authentic Movement
“Movement in depth” and “Intuitive movement” or “Essential movement” are some of the names Mary Whitehouse used to try to describe the work she did exploring and developing ways movement can reveal and express our deepest selves to us. The current practice now known as Authentic Movement, in its many different forms, traces back to her original and groundbreaking work. Whatever we call it, I experience this practice to be unusually fruitful, and I want to share it with others.
I start standing and wait to be moved from within me, but then, I move. Where did that come from? Why that gesture or action and not some other? What next, if anything? What am I aware of as I move? As I remain still? Is this action familiar to me? What do I feel here, in muscle and bone, in texture, in thought or emotion? What is right to do? How do I make a better action? Is there one?

2 – Description de la forme de base

Le processus s’appuie sur la dynamique de la relation créée entre  une personne en mouvement ( « mover ») et un témoin  (« witness »). 

La forme de base en duo comporte deux phases : une phase silencieuse de mouvement et une phase d’échange verbal.

Dans la première phase, pendant une durée prédéterminée, en silence et les yeux fermés, la personne en mouvement se laisse conduire par ses ressentis kinesthésiques, sensations, images ou émotions. Elle se laisse guider par ce qui émerge en elle.  Le résultat est un mouvement visible ou invisible, perceptible ou non par le témoin.  Le travail se passe sans induction externe ou musique.

Pendant ce temps, la personne assise  en bordure de l’espace est témoin à la fois du mouvement de son partenaire et de ses propres ressentis ou images. Présente, immobile et disponible, sans évaluation ou jugement, elle accueille le mouvement de l’autre et sa propre dynamique interne. Le regard et la présence contenante du témoin sont essentiels à l’émergence du mouvement.

Dans la deuxième phase d’expression verbale, le mouver fait le récit de son parcours en mouvement en présence silencieuse du témoin. Le témoin prolonge son écoute par une description des différents mouvements dont elle a été témoin pour aider le mouver à retracer sa dynamique. Ce temps de verbalisation contribue à développer le témoin intérieur du mouver.

Ce temps de prolongement du mouvement peut prendre d’autres formes telles que l’écriture, le dessin ou le modelage.

3 – Développement en groupe

A partir de cette forme de base, diverses configurations existent pour une expérience en groupe.

L’expérience est transformée par la dynamique du groupe des témoins et de celle des mouvers , en particulier par les interactions éventuelles entre mouvers.

4 – Applications

Se rendre disponible et à l’écoute de sa propre dynamique interne tout en étant en relation à un autre constitue une démarche pédagogique riche au profit de multiples finalités :  éveil de la conscience corporelle, détente, ressourcement, méditation, développement psycho corporel et relationnel, renforcement du “Je”, créativité, exploration des phénomènes de groupe…

Alton Wasson et Daphne Lowell en nommant cette pratique « contemplative dance » soulignent la dimension contemplative de la pratique : présence et disponibilité à ce qui advient dans l’ici et maintenant dans la relation à l’Autre..

Pour des personnes qui ont des difficultés  de concentration dans une pratique méditative immobile, cette mise en mouvement de l’écoute interne en présence d’un témoin facilite la relation à son espace intérieur.

La disponibilité et l’écoute intérieure sont une ouverture à la créativité dans le cadre d’activités artistiques (écriture, sculpture, danse…).

Cette approche peut entrer dans la catégorie des « mouvement-thérapies » par l’exploration de l’inconscient et de la relation. L’élaboration verbale prend alors une place plus importante.

Cette pratique peut servir de cadre à l’exploration de phénomènes groupaux. 

Cette approche nécessite de préciser le dispositif dans lequel elle s’inscrit. Finalités et cadre orientent la pratique.

5 – Pour en savoir plus

http://en.wikipedia.org/wiki/Authentic_Movement 

http://www.authenticmovementcommunity.org/

What is CD/AM? (contemplativedance.org)

Offering from the Conscious Body – The Discipline of Authentic Movement. Adler Janet. Inner Traditions, 2002

Vers un corps conscient – La discipline du mouvement authentique. Adler Janet – Ed. Contredanse – Bruxelles 2016

Lieux :
Paris - St Nazaire
Modalités :
Individuel - Groupe
Tarifs :
<a href=